La cystite interstitielle féline

Définition La cystite interstitielle féline est une inflammation du bas appareil urinaire (vessie et urètre, le tuyau qui relie la vessie au milieu extérieur) dont l’origine est indéterminée. Le diagnostic est posé par exclusion des autres causes de cystite (infection, calcul ou tumeur). Elle est très proche des cystites que l’on rencontre chez la femme.Elle touche une grande partie de la population féline et est l’atteinte la plus fréquente du bas appareil urinaire. Les chats sujets à ce type de cystite peuvent faire des crises très fréquentes.  Symptômes          Les symptômes sont ceux de n’importe quelle cystite : douleur au moment de faire pipi, miaulement, sang dans les urines, malpropreté, urine en petites gouttes. Les symptômes peuvent être déclenchés par un « stress » au sens large : introduction ou disparition d’un membre de la famille, changement de lieu de vie, surpopulation, changement de meuble, accès à la nourriture ou à la litière inadaptée (lieu de passage, bruyant,….), litière sale, ennuie…Le type de nourriture influence également sur la fréquence des crises. Le chat est un animal qui boit peu et qui concentre énormément ces urines. Quand le chat ne mange que des croquettes et boit peu, les urines sont très concentrées. Elles peuvent alors irriter la paroi vésicale et provoquer des crises de cystites. Traitement                  Lors des crises, le traitement est symptomatique. Il faut administrer des anti-spasmodiques, anti-inflammatoires et parfois des antibiotiques. Le traitement de fond repose sur plusieurs axes : limiter les causes de stress (modification à minima de l’environnement du chat), une bonne gestion de la litière (nombre, propreté), l’utilisation d’anxiolytiques et l’alimentation. L’alimentation permet de réduire le nombre de crises. Il faut toujours laisser de l’eau fraîche à disposition. Certains chats ne boivent que dans des lieux un peu insolite : au robinet, la cuvette des toilettes, l’eau des plantes… Une fontaine à eau peut être une bonne alternative. Elle favorise la prise de boisson. Il faut choisir une fontaine dont le moteur est peu bruyant. L’alimentation en boîte est recommandée pour les chats qui présentent des cystites chroniques. On conseille alors de faire un repas avec des boîtes et un repas avec des croquettes. Les boîtes contiennent 90 % d’eau et elles permettent ainsi un abreuvement indirect. Pou certains chats, on conseille également de fractionner les repas en de nombreux petits repas au cours de la journée. Toutes ces mesures doivent être prises avant d’envisager un traitement à base d’anxiolytiques. Celui-ci peut être également un échec si au bout de 4 mois de traitement celui-ci est sans résultats. Dr Marianne Rouby

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :