La stérilisation des chattes…

La stérilisation (ou ovariectomie) chez la chatte est l’ablation chirurgicale des ovaires afin d’empêcher la reproduction. Cette intervention est possible dès l’âge de 6 mois avant les premières chaleurs. Elle se déroule sous anesthésie générale (le risque zéro au cours d’une anesthésie n’existe pas !). Le ventre de votre minette est ouvert afin de retirer les ovaires. C’est une intervention simple, courte et fréquemment pratiqué par votre vétérinaire. La veille de l’opération vous devez mettre votre animal à jeun : dernier repas vers 20h00 et retrait de l’eau vers minuit, rien le matin de l’intervention. Vous déposerez ensuite votre chatte, le matin chez votre vétérinaire et vous la récupérer le soir même, peut être un peu fatigué (effets de l’anesthésie). A son retour à la maison, le soir, il faut la placer au calme, dans la pénombre et éviter de lui donner à manger (risque de fausse déglutition lié à l’anesthésie et donc d’étouffement). Elle peut avoir mal au ventre pendant quelques jours. Ces déplacements seront limités. Elle peut aussi moins manger pendant quelques jours. Si une anorexie s’installe au-delà de 48 h 00 nous vous conseillons de la ramener consulter son vétérinaire traitant. Vous aurez des fils à faire retirer 10 à 15 jours après l’intervention chirurgicale. Les sorties sont interdites pendant une semaine ainsi que les sauts.Après la stérilisation, votre chatte brûle moins les calories et devient plus calme. Il faut faire très attention à la prise de poids. Il faut alors lui donner une alimentation spécifique pour chat stérilisé et la faire jouer afin de lui maintenir une activité physique minimum.Nous vous conseillons de faire stériliser votre chatte avant l’âge de 2 ans. Vous limiterez, ainsi, à quasiment zéro, le risque qu’elle développe plus tard des tumeurs aux mamelles qui sont cancéreuses dans 90 % des cas et très agressives. Vous éviterez également les risques d’infection de l’utérus (pyomètre), pathologie très fréquente. Le traitement du pyomètre est le retrait chirurgical de l’utérus et des ovaires (ovario-hystérectomie). Il est donc préférable d’intervenir sur une chatte en bonne santé plutôt que sur un animal affaibli par sa maladie. Chez la chatte, la pilule contraceptive est formellement à proscrire. Celle-ci induit un certain nombre de pathologies gravissimes comme les tumeurs mammaires, le pyomètre, le diabète sucré. Si vous ne supportez plus les vocalises de votre minette en chaleur et les nuits blanches, nous n’avons qu’un mot à vous dire : faites stériliser votre chatte !     Dr  Marianne Rouby

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :