Le typhus chez le chat

DéfinitionLe typhus ou panleucopénie féline est une maladie virale, extrêmement contagieuse, donnant une diarrhée hémorragique, souvent mortelle chez le chaton et le vieux chat. Le typhus est heureusement très rare de nos jours,  ayant quasiment disparu grâce à la vaccination.Ce virus appartient à la famille des parvovirus et se rapproche donc de la parvovirose canine. Il est extrêmement résistant dans le milieu extérieur (résistance aux détergents, javel, formol, à la pasteurisation) ce qui explique le caractère très contagieux de la maladie. Symptômes Le chat présente une diarrhée hémorragique très importante, d’apparition brutale associée parfois à des vomissements. L’animal présente un état général très mauvais. Il est abattu, prostré, ne mange pas et ne boit pas. Il est général très déshydraté. Les troubles digestifs sont dit incoercibles c’est-à-dire continu. Les symptômes de ce type sont essentiellement rencontrés chez le jeune animal et chez le chat âgé, chez le chat adulte les symptômes sont plus modérés.
On rencontre en général le typhus dans les collectivités de chats (chats errants vivants en groupe) n’étant pas vaccinés. La mortalité est élevée et certaine, en l’absence de traitement, en quelques jours maximum (24 à 36 heures après le début de l’infection).

Diagnostic et traitement Le diagnostic peut être posé par une recherche du virus dans les selles (écouvillon rectal). En cas de diarrhée hémorragique profuse associée à une baisse très importante de l’état général, il est indispensable de faire hospitaliser votre animal afin de mettre en œuvre un traitement symptomatique des troubles digestifs. En effet, l’état actuel des connaissances (humaine et vétérinaire), ne permet pas de donner de traitement efficace contre les virus. Seul un traitement symptomatique sera administré au cours l’hospitalisation. Il nécessite une mise sous perfusion et l’administration d’anti-vomitif et anti-diarrhéique.
Il est donc important de faire vacciner son animal contre le typhus. Le vaccin est très efficace et ne comporte pas d’effets secondaires. Il a permis d’éradiquer en grande partie cette maladie. Le meilleur moyen de prévention est donc la vaccination de tous les chats même  de ceux vivant en milieu clos.
 Dr Marianne Rouby

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: